Siège de Tournai en 1340

Siège de Tournai en 1340

Le siège de Tournai eut lieu du 23 juillet au 25 septembre 1340 au cours de la guerre de Cent Ans.

Juste après la bataille de l’Écluse, Édouard et son armée atteignent Tournai le 23 juillet 1340. À part les habitants de la ville, une garnison française est également présente à Tournai. Le siège est toujours en cours lorsque Philippe VI approche avec une puissante armée. Par contre, Édouard III est à court d’argent. Parallèlement, la ville de Tournai est à court de vivres.

La belle-mère d’Édouard III, Jeanne de Valois, lui rend visite dans sa tente le 22 septembre et le conjure de faire la paix avec la France. Elle avait adressé la même demande à Philippe, qui était son frère. Une trêve, connue sous le nom de trêve d’Esplechin, est négociée 3 jours plus tard : chaque monarque s’en retourne en son pays sans perdre la face et Tournai peut alors être réapprovisionnée en vivres.

L’ armée anglo-flamande

Édouard III du Royaume d’Angleterre 

Jean III, duché de Brabant                    

Renaud II, duché de Gueldre               

Guillaume, duché de Juliers                

L’armée française

Philippe VI du Royaume de France    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *