A Propos

A Propos

Qui suis-je ?

Je suis âgé de 65 ans. Je suis en retraite depuis février 2017.

J’ai passé la première partie de ma vie professionnelle, soit 25 ans, dans l’Armée de Terre où j’ai fini comme sous-officier de carrière. J’ai été affecté aux 4 coins de la France avec un séjour de 2 ans en Guyane et des courts séjours en Guadeloupe, Martinique et Centrafrique.

La deuxième partie de ma carrière professionnelle, soit 17,5 ans, je l’ai exercée dans le logement social où j’ai terminé comme responsable technique bâtiment. J’étais en charge de la rénovation et réhabilitation des bâtiments à l’intérieur comme à l’extérieur.

Je suis un simple passionné d’Histoire de France et j’ai beaucoup de respect pour les historiens qui mettent en avant des hommes, des femmes et des événements de notre passé.

J’ai beaucoup lu et je me suis arrêté sur la période du Moyen Age, en particulier la Guerre de Cent Ans et surtout un homme : Bertrand Du Guesclin.

Ma bibliothèque compte une vingtaine de livres sur la guerre de Cent ans et son environnement.

Pourquoi ce blog ?

On a beaucoup écrit sur la guerre de Cent Ans mais elle a été peu mise en image et en particulier un personnage que nous avons rarement vu ( après recherche un seul film, en 1949 ) Bertrand du Guesclin.

A contrario, Jeanne d’Arc a fait, à plusieurs reprises, l’objet de tournage entre 1928 et 1987. La passion pour Jeanne d’Arc est particulière. Elle a été béatifiée en 1909 et canonisée en 1920. Ce n’est pas le cas de Du Guesclin.

Ce héros, car c’est un héros, est le Georges Clemenceau de 1918 et le Général de Gaulle de 1945. Grâce à lui, la France a été libérée du joug des anglais à la fin du XIV° siècle.

Du Guesclin comme Jeanne d’Arc n’ont pas agi seul, bien sûr. Ils ont formé des couples :

Bertrand Du Guesclin et Charles V

Jeanne d’Arc et Charles VII

Effectivement, je parle dans ce blog de l’ensemble de guerre de Cent Ans de 1337 à 1453 mais j’ai volontairement axé la première partie sur ces 2 hommes :

Bertrand du Guesclin, petit noble breton qui finira sa vie Connétable de France

Charles V, dauphin, héritier du trône de France. A 17 ans, il s’est battu contre les anglais à Poitiers aux cotés de son père et l’a vu prisonnier puis, à 18 ans, a du gérer, seul, le royaume en son absence avec toutes les incertitudes, les manipulations et les trahisons de cette époque. Il n’a pas connu les joies et l’insouciance de l’adolescence.

Et nous

Pourquoi « et nous ». En lisant et relisant, je me suis aperçu que nous pourrions comparer le Moyen Age avec les XX° et XXI° siècles.

Actuellement, nous arrivons au bout d’un cycle comme l’a été le Moyen Age.

Certes, les choses ont évoluées mais nous subissons toujours les mêmes événements comme les épidémies, les fluctuations climatiques, les trahisons en politique, les révolutions populaires, la place des femmes dans la société, les progrès des techniques, etc….

Je vais essayer de faire un parallèle entre ces 2 époques. J’attends, beaucoup, de vos commentaires.

Que représente la photo de mon blog ?

Avant de la choisir, j’ai beaucoup hésité car il y a énormément à dire et à écrire sur cette période très controversée. Je me suis arrêté sur la première défaite des anglais  symbole du renouveau français absent depuis la bataille navale de L’Ecluse, en 1340.

La bataille de Cocherel le 16 mai 1364

Elle s’est déroulée dans les environs de Pacy sur Eure, dans le département de l’Eure. Jean de Grailly, Captal de Buch, capitaine de l’armée anglo-navarraise, vaincu, remet son épée à Bertrand Du Guesclin, commandant les troupes françaises.

A qui s’adresse ce blog ?

– A tous ceux et toutes celles qui se passionnent pour l’Histoire de France.

Aux élèves et étudiants en quête d’informations complémentaires et d’éclaircissements sur cette période.

– Aux curieux et aux assoiffés de connaissance.

– Aux initiés qui, je souhaiterais, comprendront ma démarche de vulgariser cette page de notre histoire.

– Aux cinéastes et producteurs

Mentions légales

Ce site utilise des cookies via les extensions téléchargées : je n’utilise pas de cookies pour buts commerciaux ou lucratifs : ce blog est avant tout un blog d’un passionné d’histoire de la guerre de cent ans qui a envie de partager cette passion d’un pan de l’histoire mal connue. Si vous avez des questions, remarques, vous pouvez me contacter sur la page Facebook.