SIÈGE DE MELUN 1364 CHARLES CONTRE CHARLES

SIÈGE DE MELUN 1364 CHARLES CONTRE CHARLES

La guerre des Charles. Rappelons-nous ! Philippe de Rouvres, duc de Bourgogne décède de la peste à 15 ans en 1361. Il a été marié à Marguerite III de Flandre. Le mariage n’a pas été consommé donc pas d’héritier. Ils étaient bien trop jeunes. Bon parti à prendre, le duché de Bourgogne, de Rethel, de Nevers, du Brabant, et de Limbourg. 3 prétendants se présentent pour le remariage de Marguerite. Pour le royaume d’Angleterre, Édouard III veut placer son fils Edmond…

Lire la suite Lire la suite

CHARLES V, LE REFORMATEUR

CHARLES V, LE REFORMATEUR

  Les qualités premières d’un chef, avant Charles V, étaient la force corporelle et l’aptitude à la guerre. Un chef était un guerrier et un batailleur à cheval, heaume sur la tête et l’épée au poing. Mais avec Charles V, nous sommes dans le personnage idyllique inverse. Faible et maladif, il administre et gouverne. Il dirige la guerre, il négocie et il intrigue. Il substitue la corruption, la ruse et surtout la patience à la fougue, à la force et…

Lire la suite Lire la suite

HUGUES AUBRIOT, PRÉVÔT DE PARIS SOUS CHARLES V

HUGUES AUBRIOT, PRÉVÔT DE PARIS SOUS CHARLES V

Hugues Aubriot, ou Aubryot (v. 1320-13822), intendant des finances et prévôt de Paris sous Charles V. Né à Dijon vers 1320 à l’hôtel Aubriot, qui appartenait à son père, Guillaume Aubriot, prêteur et changeur à Dijon. Sa mère se prénommait Perrenette. Hugues Aubriot a reçu une bonne formation de droit et devient un légiste dont le talent était reconnu et un bon orateur. Il est clerc sans recevoir la tonsure. À la mort de son père il a hérité d’une…

Lire la suite Lire la suite

GILLES AYCELIN DE MONTAIGUT

GILLES AYCELIN DE MONTAIGUT

Gilles Aycelin de Montaigut est membre de la famille auvergnate des Aycelin de Montaigut. Né dans les premières années du XIVe siècle, il fut d’abord évêque de Lavaur (1357-1360), puis évêque de Thérouanne (1361-1368), évêque de Tusculum (1368-1378) et cardinal au titre des Saints-Sylvestre-et-Martin (Basilica dei Santi Silvestro e Martino ai Monti) à Rome (1361 -1368). Gilles Aycelin assista en 1356 à la désastreuse bataille de Poitiers et suivit le roi Jean II le Bon en Angleterre avec le titre de…

Lire la suite Lire la suite

1366-1367 BERTRAND DU GUESCLIN ET SES MERCENAIRES EN CASTILLE

1366-1367 BERTRAND DU GUESCLIN ET SES MERCENAIRES EN CASTILLE

La grande armée se rassemble à Saragosse. On se met en route dès les premiers jours de mars 1366. Bertrand du Guesclin demande à Henri Transtamare, demi-frère de Pierre le Cruel, la direction à prendre : – Sire, par où irons-nous au plus vite en Espagne trouver don Pierre qui s’enfuit devant un mouton ou comme un cerf aux bois qui rencontre un bon chien ? – Je connais bien la région, nous allons en premier à Magallon. – Alors allons…

Lire la suite Lire la suite

1° SEPTEMBRE 1377, LA BATAILLE D’EYMET ET LE SIÈGE DE BERGERAC

1° SEPTEMBRE 1377, LA BATAILLE D’EYMET ET LE SIÈGE DE BERGERAC

1377, les victoires pour Charles V se multiplient. Le Poitou, le Maine, le Saintonge, le Limousin et l’Auvergne tombent aux mains des français. L’étau se resserre autour de la Guyenne. De plus, le roi de la Castille, Henri II, s’attaque à la Navarre, alliée des anglais. Même les seigneurs gascons demandent de l’aide au roi de France. Dans ce contexte de liesse populaire, les forces françaises décuplent leur avance. Maintenant, ils arrivent aux portes de Bordeaux à Bergerac, l’une des…

Lire la suite Lire la suite

SIRE DE DURAS

SIRE DE DURAS

La branche ducale de Duras appartient à la maison de Durfort, dont les possessions, dès le XIe siècle, s’étendaient de l’Agenois (Duras) et du Quercy, jusqu’à Narbonne. Foulques de Durfort, seigneur du château de Durfort, au diocèse de Narbonne, vivait vers l’an 1050. Les seigneurs de Clermont et de Duras, marquis de Blanquefort, comtes de Rauzan, en 1625, puis de Montgommery, barons de Pujols, de Cypressac et de Laudrouet, créés, en 1609, marquis, puis, en mai 1668, ducs de Duras, pairs…

Lire la suite Lire la suite

1365 Bertrand du Guesclin part en Espagne

1365 Bertrand du Guesclin part en Espagne

Charles V et le pape Urbain V cherchent l’homme providentiel qui commandera une expédition en Espagne. Le roi de France avait déjà posé la question à Bertrand. Il sait que les Compagnies lui vouent un grand respect comme chef militaire. Mais en cette année 1365, il est libre mais toujours prisonnier, sur parole, de l’anglais de John Chandos à la défaite d’Auray. Il ne doit participer à aucun combat tant que sa rançon n’est pas intégralement payée. Du Guesclin emprunte…

Lire la suite Lire la suite

GÉRARD V DE CHABOT, SIRE DE RAYS

GÉRARD V DE CHABOT, SIRE DE RAYS

La famille de Chabot olim Chabot est une famille subsistante de la noblesse française d’extraction chevaleresque sur preuves de 1269. Elle est originaire du Bas-Poitou. La famille de Chabot forma de nombreuses branches, dont celles des barons de Retz, des barons de Saint-Gelais, et la branche ainée des barons et comtes de Jarnac. Cette dernière donna naissance en 1645 à la branche de Rohan-Chabot, ducs de Rohan (en 1648), par le mariage d’Henri Chabot avec Marguerite de Rohan, fille et…

Lire la suite Lire la suite

POITIERS LA BATAILLE

POITIERS LA BATAILLE

La bataille de Poitiers Les anglais s’arrêtent. Pourtant le Prince Noir est d’avis de s’éclipser la nuit tombée et de continuer la marche. Son état majeur, lui, veut se battre en particulier le Captal de Buch et ses gascons. Ils pensent que dans les rangs français, il y a de bonnes rançons à faire valoir. Le prince dit : «  Nous combattrons ici et que Dieu nous vienne en aide. » Le lendemain matin le 19 septembre 1356, les anglais sont en…

Lire la suite Lire la suite