BLANCHE DE NAVARRE

BLANCHE DE NAVARRE

Blanche de Navarre ou Blanche d’Évreux, probablement née en 1331 et morte le est une infante de Navarre devenue brièvement reine de France en 1350 par son mariage avec le roi Philippe VI de Valois.

Blanche, probablement née en 1331, est la troisième fille de Philippe, comte d’Évreux et de Jeanne de France, reine de Navarre.

Comme ses frères et sœurs, Blanche est utilisée très tôt dans les combinaisons matrimoniales de sa famille. D’abord fiancée le 19 août 1335 à André, fils unique du dauphin Humbert II de Viennois (le fiancé meurt en octobre suivant), elle est ensuite promise en 1340 à Louis de Male, fils unique et héritier de Louis Ier, comte de Flandre, de Nevers et de Rethel, puis en 1345 à l’infant Pierre, fils et héritier du roi Alphonse XI de Castille, projet presque aussitôt abandonné par la cour castillane en faveur d’une alliance avec une princesse anglaise, Jeanne, fille d’Édouard III d’Angleterre.

En 1350, un mariage avec le roi de France ou son héritier est envisagé.

Blanche épousa le à Brie-Comte-Robert, Philippe VI de Valois, récent veuf de Jeanne de Bourgogne. Destinée primitivement à son fils, le futur Jean II le Bon, la jeune fille subjugua Philippe VI, de quarante ans son aîné. Elle passait pour la plus belle princesse de son temps et était surnommée « Belle Sagesse ». Mais leur union fut de courte durée puisque le roi mourut un an après son mariage, le . Enceinte au moment du décès de son époux, Blanche accoucha d’une fille posthume, Jeanne, en mai 1351.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *