HENRI DE GROSMONT,1° DUC DE LANCASTRE

HENRI DE GROSMONT,1° DUC DE LANCASTRE

Henri de Grosmont (né vers 1310 et mort le ), dit également Henri de Lancastre, est comte de Derby en 1337, de Lancastre et de Leicester en 1345, de Lincoln en 1349, puis duc de Lancastre en 1351, finalement comte de Moray en 1359. Fils d’Henri de Lancastre (mort en 1345), comte de Leicester et de Lancastre, et de Maud Chaworth, il naît au château de Grosmont. Il est arrière-petit-fils en ligne masculine du roi d’Angleterre, Henri III.

Grosmont combat comme croisé en Prusse, à Rhodes et à Grenade. Il se distingue également en Écosse. Il est nommé comte de Derby en , et guerroie contre le comte de Flandre. Il participe à la bataille de l’Écluse en 1340, retourne combattre en Écosse, puis en Bretagne en . Il est nommé ambassadeur auprès de Clément VI, puis des rois d’Espagne. Il se distingue au siège d’Algésiras (1343).

Il est nommé lieutenant du roi et capitaine en Aquitaine en . Il débarque à Bayonne avec 500 chevaliers et 2 000 archers, se dirige vers le nord par Bordeaux, remporte la victoire d’Auberoche. Il remporte quelques combats à Meilhan, Monségur et La Réole. En septembre et , au cours d’une chevauchée, il prend Saint-Jean-d’Angély, Lusignan, Poitiers, Montreuil-Bonnin, Saintes et les principales places du Poitou et de la Saintonge

Il rembarque en 1347. Le roi Édouard III lui donne la ville de Bergerac et le droit de frapper monnaie. En 1349, il devient vice-régent du duché de Gascogne, charge étendue la même année au Poitou (avec le monopole sur le sel du « golfe de Poitou »).

Il est un insatiable jouteur (Blyth en 1328, Dunstable en 1334, Londres en 1342, Windsor en 1344…) et ses exploits dans les lices lui valent une sérieuse blessure à la jambe en 1358, lors de joutes prestigieuses tenues à Windsor.

Il est fait duc de Lancastre en 1351 (le seul duc de l’époque en Angleterre avec le duc de Cornouailles, le Prince Noir) après avoir secouru le Prince Noir au large de la Gascogne. En 1356, il ne peut assurer sa jonction avec le Prince noir avant la bataille de Poitiers, et tente vainement à investir la ville de Rennes pendant l’hiver 1356-1357. Il est des capitaines de l’armée anglaise lors de la chevauchée vers Reims de 1359-1360, qui fait sacrer Édouard III roi de France. Il meurt de la peste noire en 1361.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *