LOUIS DE SANCERRE

LOUIS DE SANCERRE

Louis de Sancerre (1341 ou 1342 – ) est un chef militaire français durant la guerre de Cent Ans au service des rois Charles V et de Charles VI, nommé Connétable de France, il est plus connu sous le nom de maréchal de Sancerre.

Louis de Sancerre est le deuxième fils du comte Louis II de Sancerre et de Béatrix de Pierrepont de Roucy. Lors de son baptême, il eut pour parrain son grand oncle Louis de Sancerre, seigneur de Sagonne, de Charpigny, Assigny et Villaubon. Il n’avait que 4 ans lorsque sont père fut tué en 1346 à la bataille de Crécy. Il fut élevé sur ordre du roi Philippe de Valois avec les enfants de son fils le duc de Normandie, Charles.

Le , à 17 ans, il fit ses premières armes au siège de Melun, avec le dauphin Charles, attira par sa bravoure l’attention du connétable Bertrand Du Guesclin, et de ce moment devint l’ami de ce grand homme.

Louis seconda du Guesclin et Olivier de Clisson dans la reconquête de la Guyenne. Il rendit de grands services au roi Charles V qui le créa maréchal de France le pour protéger Paris, sa capitale menacée par des compagnies gasconnes et anglaises. Le roi le nomma ensuite commandant de l’armée de Guyenne. On le connaît dès lors sous le nom de maréchal de Sancerre.

En juillet 1380, Louis est présent au siège de la forteresse de la baronnie de Châteauneuf-de-Randon, où il seconde le connétable Du Guesclin. Il est à ses côtés quand du Guesclin meurt.

Puis, le maréchal de Sancerre s’avança en Guyenne et mit le siège devant Montguyon, à une journée de marche de Libourne. Il assiste le 4 novembre au sacre de Charles VI dans la cathédrale de Reims. À la suite de la mort de Du Guesclin, il reçut le commandement des armées du jeune roi en Guyenne, en 1381, pour la défendre des Anglais. Vers 1381.

En 1386, Louis de Sancerre est également lieutenant et capitaine général du roi en pays de Limousin, la Marche, Xaintonge, Angoulême et de Pierregort et en tout le pays de Guyenne par deçà la Dordogne. Le , le roi lui confie la garde des châteaux de Cognac, de Merpins et de Châteauneuf. Cette même année, le maréchal de France assiège le château de Bouteville (Charente). En 1387, Louis de Sancerre chassa les Anglais du château de La Rochandry.

En 1401, le connétable de Sancerre, malade, se démet de son gouvernement de Languedoc. Agonisant, il fit son testament le où il nomma comme exécuteur testamentaire : Louis, duc d’Orléans, Arnaud de Corbie, chancelier de France, Jean de Roucy, évêque de Laon, son cousin, Guichard Dauphin, son beau-frère, Guichard Dauphin le jeune, son neveu, et quelques autres seigneurs et officiers

Il mourut des suites d’une longue maladie le mardi . Louis fut inhumé le 19 février en la basilique de Saint-Denis, du côté gauche de la chapelle Saint-Jean-Baptiste, chapelle du roi Charles V, sous la voûte de la « grande montée qui va au chœur ». Son gisant de marbre blanc, fut jadis sur une dalle de marbre noir. « Ses funérailles furent célébrées solennellement en présence des ducs de Bourgogne et d’Orléans et d’un grand nombre de barons ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *