PIERRE III DE VILLAINES DIT LE BEGUE DE VILLAINES

PIERRE III DE VILLAINES DIT LE BEGUE DE VILLAINES

Pierre (III) de Villaines dit « le Bègue de Villaines » (né dans la Beauce – mort entre 1401 et 1413), prince d’Yvetot, comte de Ribedieux (Ribadeo(es) (1369), de Tourny, seigneur de Malicorne, de Vive Dieu, de Lanville, Villaines, de Verneuil et de Villiers-Cul-de-Sac. Il fut sous le règne de Charles VI un Grand écuyer de France (v.1382).

Le Bègue de Villaines est connue pour être un banneret dans les Grandes Compagnies, compagnon de Bertrand Du Guesclin, général des armées en France et en Espagne et général des armées des rois de Castille et Léon.

Il fut réformateur royal dans les bailliages de Sens, Chaumont et la prévôté de Bar-sur-Seine entre 1353 et 13604.

Capitaine de Bayeux (1357)

Il est chambellan des Dauphins en 1360.

Le 26 juillet 1360 Le Bègue de Villaines achète la forteresse de la Ferté-sous-Jouarre à un capitaine anglais nommé Tomas Vagorne (Waghorn)

Il est capitaine de Meaux en 1360, sénéchal de Carcassonne en 1361. Vers 1361, il mate une rébellion à Clermont. Au mois d’août 1362 il était chambellan du duc de Normandie. Le 20 août 1363 Pierre Le Bègue de Villaines donne quittance d’une somme qui lui a été prêtée pour payer sa rançon aux Anglais.

Le 29 septembre 1364, il participe et est fait prisonnier à la bataille d’Auray.

En 1365 sur ordre de Charles V, il regroupe avec du Guesclin et Guillaume Boitel les grandes compagnies démobilisées à la suite de la guerre de Succession de Bretagne afin de les envoyer en Castille combattre les Anglais et Pierre le cruel. Il arrive en Castille avec La Compagnie Blanche. Comme du Guesclin, il finit capturé par les Anglais le 3 avril 1367 lors de la bataille de Nájera et est libéré contre rançon2. Le 14 mars 1369, il commande une compagnies de 300 hommes à la bataille de Montiel. Il y captura Pierre Ier de Castille lorsque ce dernier essaya de fuir. Pour le remercier de cette capture et de son service, Henri II de Castille lui offrit le village et la région de Ribadeo et le droit de porter les armes royales.

Le premier septembre 1377, il participe à la bataille d’Eymet. En 1380 Pierre de Villaines dit « le Bègue » est déjà Chambellan de Charles VI. Lors des funérailles de Bertrand Du Guesclin en 1380, il porte l’un des quatre écus de ce grand capitaine (deux pour la guerre et deux pour les tournois).

Il fut l’un des membres qui composèrent le conseil de Charles VI de France (les Marmousets) en 1388.

En 1390 il devient gouverneur de La Rochelle où il réside. Entre 1390 et 1391 il fait deux missions auprès du roi de Castille. En septembre 1391, il part à Eltham en ambassade auprès de Richard II.

Le 2 mai 1401, il vend Ribadeo au Conétable Ruy López Dávalos (es) et achète le Royaume d’Yvetot (Alleux souverains). Charles VI lui donna le titre français de Prince d’Yvetot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *