ÉDOUARD III, roi d’Angleterre

ÉDOUARD III, roi d’Angleterre

Édouard III d’Angleterre, né le 13 novembre 1312 au château de Windsor (Berkshire) et mort le 21 juin 1377 au palais de Sheen (Richmond upon Thames, Surrey1), est roi d’Angleterre et seigneur d’Irlande du 25 janvier 1327 à sa mort. Il est également duc d’Aquitaine à compter du 10 septembre 1325, avant de céder ce titre à son fils aîné Édouard en 1362. Il règne pendant une période charnière, dans une Europe en crise économique et sociale qui bascule dans la guerre de Cent Ans et subit les ravages de la peste noire.

Blessé de ne pas avoir été choisi pour succéder à Charles IV sur le trône France, il arborera les armes du royaume de France et d’Angleterre à la bataille de l’Ecluse et se considérera roi de France.

La seule victoire militaire majeure de cette phase est la victoire navale anglaise à L’Écluse (Sluis), près de Bruges, le 24 juin 1340, où 16 000 soldats et marins français trouvent la mort. La flotte de Philippe VI étant anéantie, cette victoire lui donne cependant la maîtrise de la Manche et la possibilité de porter facilement la guerre en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *