GEOFFROY DE HARCOURT

GEOFFROY DE HARCOURT

Geoffroy d’Harcourt, dit « le Boiteux », vicomte de Saint-Sauveur, maréchal d’Angleterre, tué au combat en novembre 1356 près de Coutances, fut l’instigateur de la première invasion anglaise de la Normandie lors de la guerre de Cent Ans. Il était l’un des plus puissants seigneurs de Normandie.

Voulant épouser Jeanne Bacon, fille de Roger V Bacon et héritière unique du riche fief de Molay Bacon, Geoffroy d’Harcourt s’oppose à Guillaume Bertrand, descendant des Tancarville qui sont les fidèles soutiens de la couronne de France dans la province et les rivaux héréditaires des Harcourt3. Le roi Philippe VI ayant appuyé les prétentions du fils du maréchal Robert Bertrand, le vicomte de Saint-Sauveur s’estime lésé et entreprend vers 1343 une véritable guerre privée contre la famille Tancarville. Le roi intervient alors sévèrement contre Geoffroy d’Harcourt en ordonnant la saisie de ses biens et en faisant décapiter en avril 1344 ses trois principaux soutiens : Jean Tesson, Guillaume Bacon et Richard de Percy. Ceux-ci sont notamment accusés d’avoir participé à un complot visant à placer Geoffroy d’Harcourt à la tête du duché de Normandie par une alliance secrète avec Édouard III d’Angleterre4. Contraint à l’exil, Geoffroy d’Harcourt se retire sur ses terres de Flandres où il est accueilli par son cousin le duc Jean III de Brabant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *