INNOCENT VI, PAPE

INNOCENT VI, PAPE

Innocent VI, né Étienne Aubert à Beyssac en Limousin en 1282 et mort le est évêque de Noyon et évêque de Clermont, puis il fut le 199e pape de l’Église catholique à Avignon de 1352 à 1362, succédant au pape Clément VI (1342-1352).

Innocent VI est né dans le hameau des Monts, diocèse de Limoges, dans la future commune de Beyssac, dans le sud du Limousin.

En 1352, Guillaume Aubert, neveu du pape, se porte acquéreur de la châtellenie et du château de Bré, près de Lubersac, sur la commune de Coussac-Bonneval dans la Haute-Vienne.

Étienne est toutefois issu d’une famille suffisamment aisée pour lui permettre de recevoir une formation de juriste. Il obtient un doctorat en droit canonique à la faculté de Toulouse et enseigne le droit civil dans cette faculté. Ce futur pape est tout d’abord avocat à Limoges, puis devient juge-mage, en la sénéchaussée de Toulouse.

Le futur pape Innocent VI est successivement archidiacre de Cambrai, de Brabant et de Souvigny en Basse-Auvergne, archiprêtre de Laurac, dans le Lauragais et prieur de Rouvignac, en Languedoc.

Nommé prieur du prieuré de Romette en 1332, Étienne est promu à l’évêché de Noyon, le 23 janvier 1338.

Deux ans plus tard en 1340, il est appelé au siège de l’évêché de Clermont d’Auvergne.

C’est un homme digne, vivant simplement, un homme de vie intérieure. Il considère que la tâche des évêques est de « s’élever sur la montagne de la contemplation » après s’être exercé « sur le terrain de l’action ».

Le futur pape Innocent VI est aussi conseiller du roi Philippe VI de France et Pair de France, puis nommé deux ans plus tard cardinal-évêque d’Ostie.

Innocent VI meurt le à Avignon et est inhumé à Villeneuve-les-Avignon dans la chartreuse Notre-Dame-du-Val-de-Bénédiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *