JACQUES DE BOURBON, COMTE DE LA MARCHE

JACQUES DE BOURBON, COMTE DE LA MARCHE

Jacques Ier de Bourbon, né en 1321, mort à Lyon le , fut comte de la Marche de 1342 à 1361, comte de Ponthieu de 1351 à 1360 et connétable de France de 1354 à 1356. Il est un arrière-petit-fils du roi de France Louis IX et par son frere l’ancêtre par les mâles du roi Henri IV de France.

Fils de Louis Ier, duc de Bourbon et comte de la Marche, et de Marie d’Avesnes, il est ancêtre par les mâles du roi Henri IV.

Il combattit en 1341 et 1342 pour le compte de Charles de Blois contre Jean de Montfort qui luttaient pour la succession de Bretagne. En 1351, le roi Jean II le Bon lui donne le Ponthieu.

Il est ensuite présent à la bataille de Crécy (1346), où il est blessé.
À Poitiers en 1356, il est également blessé et fait prisonnier.
La paix de Brétigny signée en 1360, il perd le Ponthieu, rendu aux Anglais, et combat pour débarrasser le royaume des Grandes compagnies, ces mercenaires démobilisés qui se mettent à piller les campagnes.

Une bataille a lieu à Brignais, près de Lyon, contre les Tard-Venus, où le comte de la Marche et son fils aîné sont mortellement blessés. Ramenés à Lyon ils succombent de leurs blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *