ROBERT KNOLLYS

ROBERT KNOLLYS

Sir Robert Knolles (v. 1325 – 15 août 1407) est un chevalier anglais important de la Guerre de Cent Ans qui a agi avec le soutien tacite de la Couronne. Ses méthodes, cependant, lui valurent l’infamie.

Né au Cheshire, il est le capitaine de plusieurs châteaux partout dans la Bretagne au milieu du 14ème siècle, y compris Fougeray, Gravelle et Chateaublanc. Il est un des champions anglais au Combat des Trente dans 1351, où il a été capturé.

Avec une armée de 2000 à 3000 Anglo-Gascons, il investit la Vallée de la Loire, établissant plusieurs garnisons en avant comme Châteauneuf-Val-de-Bargis. Puis, il continue dans le Nivernais où il est bloqué par l’Archiprêtre Arnaud de Cervole.

Dans 1359 il atteint Auxerre, qui  tombe après un siège de deux mois, le 10 mars. On a soigneusement saccagé dans la ville afin de récupérer des objets précieux et de faire des prisonniers pour la rançon. À la fin il a extorqué une rançon énorme pour ne pas détruire la ville, bien que ceci ait été seulement en partie payé. Le mois suivant il est retourné à Chateauneuf pour préparer l’invasion de la Vallée Rhône avec Hugh Calveley. En marchant vers le sud, il établit une base sur l’Allier à Pont-du-Chateau, d’où il lance l’invasion du Velay. Il fait le siège de la ville du Puy avec Calveley qui tombe en juillet 1359. Puis, il continue sa route vers la ville Papale d’Avignon.

À l’apogée de la Guerre Bretonne de Succession il participe au siège d’Auray en juillet 1364 qui est vaincue 2 mois plus tard. Il a rejoint le Prince Noir à la Bataille de Nájera de 1367.

Il nomma Thomas Knollys l’un des exécuteurs testamentaires de sa succession en 1389. Il mourut au siège de Sculthorpe, Norfolk, le 15 août 1407.

Il fonda également l’hôpital Trinity et contribua à réprimer la révolte des paysans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *