ALPHONSE XI DE CASTILLE

ALPHONSE XI DE CASTILLE

Alphonse XI (né le 13 août 1311 à Salamanque – mort le 26 mars 1350 à Gibraltar) fut roi de Castille et de León. Alphonse XI était le fils du roi Ferdinand IV (1295-1312) et de Constance de Portugal. Connu comme « le Justicier » , il fut un des monarques les plus marquants du Moyen Âge ibérique par sa participation à la Reconquista et ses décisions touchant à l’organisation administrative du royaume.

De son union avec Marie-Constance de Portugal naît le futur Pierre Ier, dit le Cruel.

Sa relation avec sa favorite Leonor de Guzmán lui apporte de nombreux enfants illégitimes:

  • Pierre Alphonse de Castille, seigneur d’Aguilar de Campoo
  • Jeanne de Castille, seigneure de Trastamare
  • Sanche Alphonse de Castille, seigneur de Ledesma.
  • Henri de Trastamare, le futur roi Henri II
  • Fadrique Alphonse de Castille, frère jumeau d’Henri, Maître de l’Ordre de Santiago et seigneur de Haro
  • Ferdinand Alphonse de Castille, seigneur de Ledesma
  • Tello de Castille, seigneur d’Aguilar de Campoo et de Biscaye.
  • Jean Alphonse de Castille, seigneur de Badajoz et de Jerez de la Frontera
  • Sanche de Castille, Comte d’Alburquerque
  • Pierre de Castille

Alphonse XI délaisse son épouse et son fils légitimes pour se consacrer entièrement à sa famille illégitime, qu’il dote richement en terres, et qui est élevée à un statut proche de celui de la reine et de l’infant. Cette situation entraîne de graves rancœurs chez Pierre Ier et sa mère, qui, après la mort du roi, font preuve d’un esprit de vengeance affirmé envers les héritiers bâtards du roi défunt. Les rivalités se traduisent en luttes et aboutiront à une guerre ouverte entre le roi Pierre et le bâtard Henri de Trastamare, chacun s’appuyant sur un camp composé de nobles, de membres du clergé, de villes, mais aussi d’armées étrangères (françaises et anglaises, le conflit de la Guerre de Cent Ans débordant à cette occasion jusque dans la péninsule). Henri l’emporte et prend la place du monarque légitime, assassiné, consacrant la nouvelle dynastie de Trastamare.

Très impliqué dans les opérations de Reconquista, Alphonse XI meurt de la peste le 26 mars 1350 lors du siège de Gibraltar. Il est inhumé en la chapelle royale de la cathédrale de Cordoue puis transféré en l’église collégiale de Saint Hippolyte à Cordoue qu’il a fondée en 1340 après la bataille du Salado.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *