PIERRE IV LE CEREMONIEUX

PIERRE IV LE CEREMONIEUX

Pierre IV d’Aragon dit le Cérémonieux, né le à Balaguer et mort le à Barcelone, est le fils aîné d’Alphonse IV le Débonnaire. Il est roi d’Aragon sous le nom de Pierre IV, comte de Barcelone sous le nom de Pierre III, roi de Valence sous le nom de Pierre II, roi de Sardaigne et de Corse sous le nom de Pierre Ier de 1336 à 1387. Après une guerre contre Jacques III, il devient roi de Majorque et comte de Roussillon et de Cerdagne de 1343/1349 à 1387. Enfin il est duc d’Athènes et de Néopatrie de 1381 à 1387.

En 1356, il s’engage avec Pierre Ier de Castille, dit le Cruel, dans ce qui sera appelé la « Guerre des Deux Pierre ». Pierre le Cruel meurt en 1369 et son rival Henri de Trastamare est alors reconnu roi de Castille. C’est dans ces conditions que sera conclu entre Aragon et Castille, en 1375, le traité d’Almazán, sans vainqueur ni vaincu, à cause de la peste et de plusieurs catastrophes naturelles.

Une fille de Pierre IV d’Aragon (Aliénor) épousera le fils d’Henri de Trastamare, Jean Ier de Castille.

En 1338, il épousa Marie de Navarre (1330-1347), fille de Philippe III de Navarre. Elle lui donna quatre enfants :

  • Constance (1340-1363), qui épousa Frédéric III le Simple, roi de Sicile ;
  • Jeanne (1344-1385), comtesse d’Empúries ;
  • Marie (1345-1348) ;
  • Pierre (1347).

Le 19 septembre 1347, il épousa Éléonore de Portugal (1328-1348), fille d’Alphonse IV de Portugal. Elle décéda un an plus tard de la peste.

Son troisième mariage, le 27 août 1349, fut avec sa cousine Éléonore de Sicile (1325-1375), fille de Pierre II de Sicile. Quatre enfants naquirent de ce mariage :

  • Jean Ier (1350-1395), épouse en 1373 Marthe d’Armagnac (+1378) puis en 1400 Yolande de Bar dont une fille survivante, Yolande d’Aragon, qui épouse Louis II d’Anjou ;
  • Martin Ier (1356-1410) ;
  • Éléonore (1358-1382), qui épousa Jean Ier de Castille et fut la mère de Ferdinand Ier d’Aragon ;
  • Alphonse (1362-1364).

Son dernier mariage, le 11 octobre 1377, fut avec Sibylle de Fortià, qui lui donna trois enfants, dont seule une fille survécut à l’enfance :

  • Alfonse (1376-1377) (né avant le mariage et légitimé en 1377) ;
  • Pierre (1379) ;
  • Isabelle (vers 1380-1424), qui épousa son cousin Jacques II, comte d’Urgell.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *