GILLES AYCELIN DE MONTAIGUT

GILLES AYCELIN DE MONTAIGUT

Gilles Aycelin de Montaigut est membre de la famille auvergnate des Aycelin de Montaigut.

Né dans les premières années du XIVe siècle, il fut d’abord évêque de Lavaur (1357-1360), puis évêque de Thérouanne (1361-1368), évêque de Tusculum (1368-1378) et cardinal au titre des Saints-Sylvestre-et-Martin (Basilica dei Santi Silvestro e Martino ai Monti) à Rome (1361 -1368).

Gilles Aycelin assista en 1356 à la désastreuse bataille de Poitiers et suivit le roi Jean II le Bon en Angleterre avec le titre de chancelier. En il fut envoyé spécialement de Londres par le roi Jean II pour diriger le conseil de son fils le comte de Poitiers Jean Ier de Berry « le Magnifique ». Le il assista à Carcassonne au mariage du comte de Poitiers avec Jeanne, fille de Jean Ier d’Armagnac, morte en 1388.

Jean II le Bon obtint pour lui la pourpre romaine, du pape Innocent VI en 1361. En 1366, il fut nommé par le pape Urbain V l’un des commissaires chargés de réformer l’université de Paris. En 1377, il fut envoyé en Espagne pour réconcilier le roi d’Aragon avec le duc d’Anjou.

Sur la fin de sa vie, il se retira à Avignon, où il résidait à la livrée de Cambrai, aujourd’hui Musée Calvet. Il y mourut le .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *