JEAN I° D’ARMAGNAC

JEAN I° D’ARMAGNAC

Jean Ier d’Armagnac, né peu avant le 06 mai 1306, mort à Beaumont de Lomagne le 16 mai 1376. Il est comte d’Armagnac, de Fezensac et de Rodez. Il était fils de Bernard VI, comte d’Armagnac et de Fézensac et de Cécile, héritière du comte de Rodez.

Il se marie en premières noces le 23 octobre 1324 avec Reine de Goth.

Veuf, il épouse par contrat passé à Béatrice de Clermont, fille de Jean de Clermont, seigneur de Charolais, qui lui apporte le Charolais et lui donne quatre enfants :

  • Jean II, comte d’Armagnac…
  • Bernard (1336 – juillet 1357/1359)
  • Jeanne (1346 † Poitiers 31 janvier 1388), mariée le 17 octobre 1360 à Carcassonne avec Jean de France, duc de Berry.
  • Marthe, mariée le 6 mars 1373 à Barcelone avec Jean I° roi d’Aragon.

Il a assuré la destruction de l’armée anglo-flamande, que commandait Robert III d’Artois sous Saint Omer (le 28 juillet 1340).
Lors de la chevauchée du Prince Noir en 1355, il commande de la ville de Toulouse et n’ose pas affronter les troupes anglaises. Il est capturé par Gaston Phébus le 5 décembre 1362 à la bataille de Launac.

Suite du traité de Brétigny (8 mai 1360) le Rouergue tombe aux mains d’Édouard III d’Angleterre. Ses troupes occuperont Rodez jusqu’à la bataille de Mondalazac, le 17 janvier 1369, qui se déroule en 1369 près du Puech de La Garde. Jean Ier d’Armagnac fait reculer les Anglais vers la Vallée de Cruou. Puis arrive de Mondalazac les troupes du comte Jean de La Panouse qui transforme la victoire en triomphe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *