Les origines du conflit

Les origines du conflit

Nous sommes le 01 février 1328.

A quoi pourrait correspondre cette date ? Je n’en ai jamais entendu parler !! En quoi cette date serait-elle si importante ?

Le 01 février 1328 est une date très importante. Elle est le départ d’une guerre féodale qui prendra par la suite des allures de guerre de succession. Elle sera sans merci avec des dizaines de milliers de morts et quelques assassinats frappants qui relanceront encore plus les velléités d’en découdre: la Guerre de Cent Ans

Elle durera 116 ans de 1337 à 1453. Elle aurait pu commencé bien plutôt. Dès 1328 les relations franco-anglaises se dégradent depuis l’avènement de Philippe De Valois devenu roi de France. De multiples escarmouches éclatent :

– 1328. La rébellion flamande d’ouvriers et de marchands de tissus renverse le comte de Nevers. Ce dernier demande la protection de son suzerain le roi de France. Philippe VI lève une armée et écrase la rébellion. Les flamands se rangeront du côté d’Édouard III. Ils se vengeront lors de la bataille de l’Écluse, défaite maritime française.

– 1330. Édouard III ayant refusé de prêter hommage lige plusieurs fois pour l’Aquitaine, le roi de France assiège la ville de Saintes, possession anglaise. Pour calmer les tensions, Édouard III prête hommage mais pas lige, Il se reconnaît comme vassal mais ne reconnaît pas Philippe VI comme roi de France.

– 1332. Des mercenaires anglo-écossais envahissent l’Écosse, alliée des français, Édouard III ne bouge pas et se félicite de cette situation. Philippe VI est furieux et veut lever une armée. Le calme revient faute de moyen financier.

– 1337. La guerre de succession pour le duché de Bretagne entre Charles de Blois et Jean de Montfort. Ce dernier réclamant le trône de Bretagne car descendant direct de Jean II duc de Bretagne et Charles de Blois se proclamant duc régent de Bretagne car il a épousé Jeanne de Penthièvre, descendante aussi directe de Jean II. Mais le dernier duc de Bretagne Jean III n’ayant pas d’héritier est mort sans avoir clarifier sa succession.

Nous somme ce fameux jour, le 01 février 1328, le roi Charles IV Le Bel meurt. Il est le dernier roi capétien direct. En effet, il n’a pas d’héritier mâle. En épousant Jeanne d’Évreux, il aura un seul enfant : une fille, Blanche de France.

Tout le problème est là et de taille.

Blanche de France est aussitôt écartée du pouvoir car c’est une femme. En effet, en France une loi empêche les femmes d’accéder au trône de France. C’est la loi « salique ». elle date de Clovis et a été définitivement abandonnée sous Charles V.

La branche directe des capétiens n’existera plus. Mais, il faut un roi à la France. Quels sont les prétendants ?

Les Pairs de France se réunissent et doivent décider qui sera le prochain roi de France.

Il y a 3 prétendants au trône de France.

Philippe VI de Valois.

Son père, Charles de Valois, frère cadet de Philippe IV le Bel est un capétien direct. Les Valois sont, donc, une branche indirecte des Capétiens.

Édouard III d’Angleterre.

Son père Édouard II a épousé Isabelle de France, seule fille parmi les enfants survivants du roi de Philippe IV Le Bel et de Jeanne de Champagne, reine de Navarre. Il est prétendant au trône de France par sa mère. Mais c’est un anglais.

Il faut aussi savoir que les rois successifs anglais sont des héritiers directs de Guillaume le Conquérant, duc de Normandie et premier roi d’Angleterre sous le nom de Guillaume II. Alors, par là aussi, il y a du sang français. De plus, au XIV° siècle, en Angleterre on parle français, langue officielle. Cela changera plus tard.

Philippe, comte d’Évreux

Il est le neveu de Philippe le Bel et le fils de Louis d’Évreux, demi-frère cadet de Philippe IV Le Bel et de Charles de Valois. Philippe d’Évreux est donc lui aussi cousin germain des trois derniers rois. De plus, il avait amélioré sa position en épousant la fille de Louis X Le Hutin, Jeanne de France.

Résultat des courses :

1° La question d’Édouard III

Immédiatement, il est écarté par les Pairs de France car il est anglais et de surcroît Plantagenêt, origine des rois d’Angleterre. Les français ne comprendraient pas que la France soit commandée par un roi anglais. Sa mère, Isabelle de France, a mauvaise réputation. Elle a fait assassiné son mari Édouard II par Roger Mortimer, son amant. Elle s’affiche en toutes libertés avec lui. Malgré l’insistance de sa mère, Édouard III se sera pas et jamais roi de France.

Une indiscrétion d’un magistrat aurait susurré : «  Il n’avait jamais été vu ni su que le royaume de France eût été soumis au gouvernement du roi d’Angleterre. »

2° La question du comte d’Évreux

Philippe De Valois choisi pour être roi de France décide d’écarter la famille d’Évreux. Un accord fut conclu afin de satisfaire tout le monde. Philippe d’Évreux et sa femme Jeanne reçurent le royaume de Navarre et diverses compensations territoriales comme le duché de Longueville (Seine Maritime), comté de Mortain (Manche) et le comté d’Angoulême, en échange de quoi ils reconnaissaient Philippe de Valois comme roi de France.

3° Plus de question sur le 3° prétendant

Philippe de Valois fut couronné roi de France le 29 mai 1328 en la cathédrale de Reims sous le nom de Philippe VI de Valois.

Et la guerre de Cent Ans éclata !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *