Archives de
Catégorie : Non classé

LONGBOW

LONGBOW

L’arc long anglais, également appelé arc droit, est une évolution de l’arc gallois. Il s’agit d’un arc médiéval très puissant, d’environ 2 mètres de long, très utilisé par les Anglais, à la fois pour la chasse et la guerre. Période d’utilisation : → XVIe siècle Portée : 165 à 250 mètres Cadence de tir : de 10 à 16 tirs ajustés par minute Vitesse initiale : 55 m/s (200 km/h) Taille du projectile : 61 à 81 cm Batailles : Guerres d’indépendance de l’Écosse, Guerre de…

Lire la suite Lire la suite

LES FRANÇAIS

LES FRANÇAIS

LES EFFECTIFS Les hommes 4 000 franco-bretons dont 2 500 lances des barons bretons et 1 000 lances du roi de France L’armement Glaives, haches Les chefs Charles de Blois commande les troupes Au centre : 1000 hommes aux ordres de Charles de Blois avec le vicomte de Rohan, le sire de Léon, le sire d’Avaugour, messire Charles de Dinan, le sire d’Ancenis, le sire de Malestroit . A sa gauche : 1000 hommes aux ordres des comtes d’Auxerre et de Joigny…

Lire la suite Lire la suite

LES ANGLAIS

LES ANGLAIS

LES EFFECTIFS Les hommes 2 900 anglais et bretons dont 200 lances et 200 archers de l’Aquitaine anglaise avec John Chandos L’armement Les arcs « long-bow » des gallois, lances, dagues, haches, plates, haubergeons, heaumes, bassinets, visières, épées. Les chefs John Chandos commande les troupes Au centre : John Chandos et Jean de Montfort avec 500 hommes et 300 archers A sa gauche : Robert Knollys et Messeigneurs Gautier Huet et Richard Burlé avec 500 hommes et 300 archers A sa droite : Olivier de…

Lire la suite Lire la suite

LA BATAILLE DE BRIGNAIS

LA BATAILLE DE BRIGNAIS

Le contexte Les batailles de Crécy et de Poitiers ont vu une arrivée massive de mercenaires payés par les différents rois de France et d’Angleterre. Ils sont venus grossir les rangs des armées. Mais les guerres finies, ils ne voulurent pas repartir et restèrent en France au grand dam de la population. Le sud de la France était un pays bien gras. Ils se formèrent en compagnie avec à leurs têtes des chefs très aguerris : – Les tard-Venus : Mercenaires…

Lire la suite Lire la suite

JACQUES DE BOURBON, COMTE DE LA MARCHE

JACQUES DE BOURBON, COMTE DE LA MARCHE

Jacques Ier de Bourbon, né en 1321, mort à Lyon le 6 avril 1362, fut comte de la Marche de 1342 à 1361, comte de Ponthieu de 1351 à 1360 et connétable de France de 1354 à 1356. Il est un arrière-petit-fils du roi de France Louis IX et par son frere l’ancêtre par les mâles du roi Henri IV de France. Fils de Louis Ier, duc de Bourbon et comte de la Marche, et de Marie d’Avesnes, il est…

Lire la suite Lire la suite

ARNAUD DE CERVOLE DIT L’ARCHIPRÊTRE

ARNAUD DE CERVOLE DIT L’ARCHIPRÊTRE

Arnaud Regnaud de Cervole (vers 1320 – 1366) Arnaud de Cervole ou Arnaud de Servolle ou l’Archiprêtre ou l’Archiprêtre de Vélines, lieutenant général du roi en Berry et en Nivernais, conseiller du duc de Bourgogne et chambellan du roi Charles V, est l’un des grands capitaines de la première phase de la guerre de Cent Ans et le chef de l’une des redoutables grandes compagnies. Arnaud Regnaud de Cervole est né vers 1320 dans une famille noble de l’Angoumois. Tonsuré et…

Lire la suite Lire la suite

SÉGUIN DE BADEFOL

SÉGUIN DE BADEFOL

Seguin de Badefol est un chef routier né en 1330 au château de Badefols et mort empoisonné le 18 janvier 1366 à Pampelune ou Falces. Fils de Seguin Gontaut de Badefol et de Marguerite de Bérail, périgourdin comme Arnaud de Cervole, on lui donna le sobriquet de Chopin Badefol. À la tête de 2 000 routiers, il entre au service des godons et combat à leurs cotés lors de la bataille de Poitiers en 1356. En 1360 après le traité de…

Lire la suite Lire la suite

LES FRANÇAIS ET LES COMPAGNIES

LES FRANÇAIS ET LES COMPAGNIES

Les français Les effectifs : 12 000 hommes dont 6 000 chevaliers français et 6 000 sergents d’armes, fantassins et arbalétriers Les chefs : Jean de Melun, comte de Tancarville, comme lieutenant général pour le duché de Bourgogne, les comtés de Champagne, de Brie, de Nevers, de Forez. Il est secondé par Jean de Chalon, Robert de Beaujeu, le vicomte d’Uzès, Jean et Hugues de Vienne et le sire de Montmorillon Avec des chevaliers et écuyers de Bourgogne, de Savoie du Dauphiné…

Lire la suite Lire la suite

JEANNE DE PENTHIEVRE

JEANNE DE PENTHIEVRE

Jeanne de Penthièvre, dite la boiteuse, née environ 1324, morte le 10 septembre 1384, duchesse de Bretagne, dame de Mayenne, d’Avaugour, de l’Aigle et de Châtelaudren, comtesse de Penthièvre et de Goëllo, vicomtesse de Limoges, fille de Guy de Bretagne, vicomte de Limoges puis comte de Penthièvre, et de Jeanne, dame d’Avaugour, et comtesse de Goëllo. Elle épousa le 4 juin 1337 Charles de Blois, neveu de Philippe VI de Valois et eut : Marguerite, (1340? † après 1354) mariée en…

Lire la suite Lire la suite

JEAN II DE MELUN, COMTE DE TANCARVILLE

JEAN II DE MELUN, COMTE DE TANCARVILLE

Jean II de Melun, vicomte de Melun, comte de Tancarville, (c.1325-1382), était un noble français influent sous les règnes de Jean II le Bon et de Charles V le Sage. Il est également connu pour avoir été maître des eaux et forêts de France, charge qui lui fut retirée par décision de justice pour cause d’abus de pouvoir. Fils de Jean Ier de Melun (c.1290-1350) et de Jeanne de Tancarville (c.1290-1328), Jean de Melun-Tancarville épousa en 1334 Jeanne Crespin (vers…

Lire la suite Lire la suite