Archives de
Catégorie : CHARLES V

Charles V, exercice du pouvoir 4° partie. Année 1371-1372

Charles V, exercice du pouvoir 4° partie. Année 1371-1372

On ne peut pas parler de Bertrand du Guesclin sans évoquer son roi, Charles V, dont il a juré fidélité et droiture. La campagne de 1371 La campagne de 1371, qui semble promettre de grands évènements, n’offre rien de bien remarquable. Pourtant vers l’automne, le pape Grégoire XI décide d’être médiateur entre les rois d’Angleterre et de France afin de stopper cette guerre. Mais chacun campe sur ses positions. Édouard III s’en tient au traité de Brétigny de 1360 et…

Lire la suite Lire la suite

CHARLES V , EXERCICE DU POUVOIR 3° PARTIE

CHARLES V , EXERCICE DU POUVOIR 3° PARTIE

Année 1370 L’année d’un duo de choc pour les dix années à venir Maintenant la guerre est déclarée aux anglais. Charles v est bien entouré mais il lui manque un coordonnateur à toutes ses armées : Bertrand du Guesclin. En effet, le connétable de France, Robert de Fienne dit Moreau, trop vieux et usé par une carrière bien remplie, a envoyé au roi sa démission. Du Guesclin accepte, malgré quelques réticences, la proposition du roi de prendre la fonction de connétable…

Lire la suite Lire la suite

CHARLES V, LE REFORMATEUR

CHARLES V, LE REFORMATEUR

  Les qualités premières d’un chef, avant Charles V, étaient la force corporelle et l’aptitude à la guerre. Un chef était un guerrier et un batailleur à cheval, heaume sur la tête et l’épée au poing. Mais avec Charles V, nous sommes dans le personnage idyllique inverse. Faible et maladif, il administre et gouverne. Il dirige la guerre, il négocie et il intrigue. Il substitue la corruption, la ruse et surtout la patience à la fougue, à la force et…

Lire la suite Lire la suite

CHARLES V ET L’EXERCICE DU POUVOIR 2° PARTIE

CHARLES V ET L’EXERCICE DU POUVOIR 2° PARTIE

Aussitôt la guerre déclarée, Hugues de Châtillon, seigneur de Dampierre et de Roullamcourt, grand Maître des Arbalétriers du roi, avec une armée entre dans Abbeville. La ville lui ouvre ses portes. St Valéry sur Somme, le Crotoi, Rue et d’autres places font de même. Tous les anglais sont chassés du comté du Ponthieu. Charles V récompense leur fidélité en leur octroyant plus de privilèges et annonce que le comté sera maintenant inaliénable du domaine de la couronne de France. En même…

Lire la suite Lire la suite

CHARLES V – EXERCICE DU POUVOIR- 1° PARTIE

CHARLES V – EXERCICE DU POUVOIR- 1° PARTIE

 1369 la reprise de la guerre avec les anglais Charles V, toujours obnubilé par le traité de Brétigny de 1360, «  la déshonorable paix » comme on l’appelait, ne renonce pas à récupérer toutes les terres perdues par son père, Jean II. Après l’escapade du Prince Noir, prince de Galles et de Guyenne, en Espagne, les caisses sont vides. En effet, il s’est fait berner par le roi de Castille Pierre I° le Cruel. Maintenant il faut lever un impôt…

Lire la suite Lire la suite

1364 – 1368 LE ROYAUME DE FRANCE EN DANGER

1364 – 1368 LE ROYAUME DE FRANCE EN DANGER

Jean II est mort et Etienne Marcel a été assassiné par les parisiens. Charles V est, maintenant, roi d’une France mais d’une France éclatée. Plusieurs lourdes affaires plombent le début de son règne. A 18 ans, lors de l’emprisonnement de son père, il a eu tous les soucis du monde et maintenant, il doit reconstruire un pays. Est ce que la chance va lui sourire ? Traitons les problèmes un par un. 1° Que faire de tous ces mercenaires ? Après le…

Lire la suite Lire la suite

CHARLES V ROI DE FRANCE 1364-1380

CHARLES V ROI DE FRANCE 1364-1380

Ce n’est pas pour rien qu’il a été surnommé «  le Sage ». A la différence de son père ( Poitiers 1356 ), il réfléchissait, s’interrogeait et pesait le pour et le contre avant de prendre une décision. Ce fut l’un des plus grands rois de notre histoire qui est tombé dans l’oubli comme bien d’autres sauf pour les initiés. Pourtant, il mérite que nous nous arrêtions sur son règne. Les lignes générales – Récupération de presque tous les territoires perdus…

Lire la suite Lire la suite

LA CHUTE ET LA MORT D’ÉTIENNE MARCEL

LA CHUTE ET LA MORT D’ÉTIENNE MARCEL

La guerre est déclarée entre le régent et Étienne Marcel. Pendant que le régent prend Montereau, un de ses fidèles, Jean de Noyer, comte de Joigny, s’empare du marché de Meaux au nez et à la barbe du maire de la ville qui s’apprêtait à livrer le fort à Étienne Marcel. Maintenant, la route de l’est de Paris est aux mains du régent. En représailles, Étienne Marcel force les portes du palais du Louvre. Il s’empare de l’artillerie et tout…

Lire la suite Lire la suite

1358, LA DERNIÈRE ANNÉE DIFFICILE POUR CHARLES

1358, LA DERNIÈRE ANNÉE DIFFICILE POUR CHARLES

Charles face aux États Généraux L’ordonnance de 1357 est publiée. Mais Jean II est toujours roi de France. Il veut gérer son royaume à distance. Il s’oppose vivement à cette disposition. Il envoie à Paris 3 de ses proches : Jean d’Artois, comte d’Eu, Guillaume de Melun, archevêque de Sens et son frère, le comte Tancarville. Ils ont pour mission d’interdire la levée de l’impôt et la réunion des États Généraux mis en place par son fils. En fait, il…

Lire la suite Lire la suite

LE ROI CHARLES V LE SAGE

LE ROI CHARLES V LE SAGE

Le déshonneur d’un roi, Jean II le Bon Portrait de Charles V le Sage En cette année 1362, Jean II a encore perdu une bataille et cette fois contre les Compagnies de mercenaires à Brignais près de Lyon. C’en est trop. Ce roi, par ses défaites et ces nouveaux impôts, n’est plus crédible aux yeux de la noblesse mais aussi du peuple. Sûrement !! pour redorer son image, Jean II veut partir en croisade à Jérusalem. Urbain V le pape a…

Lire la suite Lire la suite